Dois-je ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Silv Mis à jour par Silv

Une fois toutes les démarches réalisées concernant l’ouverture de vote micro-entreprise, il peut être intéressant d'y associer un compte bancaire professionnel dédié. Voici tout ce qu'il y a à savoir sur la question.

Aucune obligation d'avoir un compte professionnel dédié à votre micro-entreprise

En tant que micro-entrepreneur, vous réalisez une activité en votre nom propre en ce sens que vous ne créez pas une société distincte pour ce faire. Il est donc possible de disposer d'un simple compte courant pour votre activité professionnelle. Il faudra cependant que ce compte courant soit ouvert à votre nom et serve uniquement dans le cadre de votre activité.

Il peut parfois être plus avantageux de disposer d'un simple compte courant dans la mesure où les comptes bancaires professionnels entraînent souvent des frais de gestion plus coûteux.

Obligation de bien séparer votre compte courant personnel et le compte dédié à votre micro-entreprise

En principe, il est obligatoire de séparer votre compte courant personnel et le compte (courant ou professionnel) dédié à votre micro-entreprise.

Cependant, la loi PACTE du 22 mai 2019 est venue assouplir cette obligation. Désormais, l'obligation de séparer le compte courant personnel et le compte dédié à la micro-entreprise ne vaut que pour tous les micro-entrepreneurs dont le chiffre d'affaires annuel dépasse 10 000 euros sur deux années consécutives. Si tel est le cas vous disposerez d'un délai d'une année pour ouvrir un compte dédié.

Dans le cas où votre chiffre d'affaires dépasse les 10 000 euros, votre compte dédié servira à centraliser vos recettes, à payer les dépenses liées à votre activité et vos cotisations sociales ainsi qu'à prélever votre rémunération personnelle.

Quels sont les avantages à disposer d'un compte bancaire dédié à mon activité professionnelle ?

Dans le cas où vous souhaiteriez disposer d'un simple compte courant dédié à votre micro-entreprise, un avantage certain est de séparer clairement ce qui relève de vos dépenses personnelles de ce qui relève de vos dépenses professionnelles. Vous gagnerez ainsi en simplicité et donc en rapidité et en efficacité.

Dans le cas où vous souhaiteriez disposer d'un compte professionnel dédié à votre micro-entreprise, les avantages sont alors multiples. Vous pourrez en effet :

  • Disposer de crédits bancaires spécifiques pour votre micro-entreprise
  • Bénéficier d'autorisations de découvert plus larges
  • Disposer de services spécialisés comme des assurances professionnelles, des moyens de paiement optimisés...
  • Obtenir l'aide d'un conseiller bancaire spécialement formé pour répondre aux besoins des micro-entrepreneurs
Si vous débutez une activité professionnelle en tant que micro-entrepreneur et qu'il s'agit de votre activité principale, il est conseillé d'avoir recours aux services d'un conseiller bancaire professionnel. Même si cela représente un coût certain, cela vous forcera à vous familiariser avec les enjeux financiers de votre activité quitte à changer ou à votre séparer de votre conseiller par la suite.

Pourquoi pas une néo-banque pour mon compte bancaire professionnel ?

En plein essor, les néo-banques peuvent présenter de nombreux avantages pour les entrepreneurs.

Un premier avantage est celui de pouvoir ouvrir un compte bancaire presque immédiatement et pouvoir le gérer en temps réel. Si vous êtes familiarisé avec le numérique, vous n'aurez donc aucun problème pour effectuer vous mêmes vos principales opérations financières professionnelles.

Un second avantage réside dans les prix qui sont sensiblement moins élevés que les prix des banques professionnelles. Il faut donc y songer, surtout si vous débutez votre activité et que vos marges de manœuvres financières sont réduites.

Attention : si les néo-banques présentent une souplesse et une facilité d'utilisation indéniables, vous ne disposerez pas de l'accompagnement d'un conseiller bancaire aussi personnalisé que dans une banque traditionnelle.

Certaines néo-banques se sont même spécialisées dans l'accompagnement des micro-entrepreneurs en offrant des services annexes comme l'édition de facture, le rappel des impayés ou une aide pour établir sa comptabilité.

Parmi les néo-banques les plus connues, on citera notamment N26, Quonto, Shine, Eko ou Revolut.

Cet article vous a été utile ?

Comment obtenir une attestation de vigilance ?

Qu'est ce qu'un frais de débours ?

contact